line decor
  
Appliqué aux chevaux Chevaux domestiques Cavaliers et propriétaires
line decor
 
 
 
 

  

Cavaliers et propriétaires

Le praticien Shiatsu fait très souvent le lien entre les raideurs et tensions physiques du cavalier et les moyens de compensation mis en place par le cheval. Un mauvais genou, un coude verrouillé, des trapèzes tendus, une épaule accidentée, tous ces défauts plus ou moins mineurs du squelette chez le cavalier nuisent à l’harmonie des allures dans le travail. Un cheval au travail, toutes disciplines confondues, interagit en fonction de l’état d’esprit de l’humain avec lequel il se connecte, non seulement au niveau physique mais aussi émotionnel.

Le cheval domestique se fait également réceptacle privilégié de l’état émotionnel de son cavalier / propriétaire. Il peut être « parasité » par les émotions négatives d’un cavalier stressé, nerveux ou inquiet. Il semble aujourd’hui évident que le cheval et son propriétaire ou son cavalier habituel forment un couple intrinsèquement lié à tous les niveaux.

Hors, on constate très souvent que plus la relation entre humain et animal est fusionnelle, plus la capacité d’empathie du cheval est élevée. A noter que l’animal n’est pas seulement le miroir des états mentaux et émotionnels négatifs de son propriétaire, cavalier, responsable. Il l’est également d’un état d’esprit positif. Certains cavaliers, plus soucieux du bien-être de leur cheval que du leur, prennent leur santé en main car ils comprennent mieux aujourd’hui l’aspect holistique du Shiatsu et l’interdépendance du couple cavalier/monture. Ce qu’ils n’étaient pas prêts à faire hier pour eux-mêmes, ils le font aujourd’hui pour leurs chevaux !

Les grands principes de Médecine Traditionnelle Chinoise permettent de mieux cerner l’humain et le praticien peut, si nécessaire, choisir d’orienter son bilan énergétique en tenant compte des rapports émotionnels entre le cheval et son cavalier/propriétaire. La plupart des vétérinaires sont tout à fait conscients de ce phénomène de « vases communicants ». Ils conviennent volontiers qu’une part importante de leur travail revient à éduquer le propriétaire, cavalier, responsable de l’animal afin de ne pas reproduire indéfiniment les mêmes erreurs. Les propriétaires, cavaliers, responsables amplifient très souvent le problème de l’animal qui, dans certains cas, ont été engendré ou encouragé par eux. S’offrir une séance de Shiatsu à intervalles réguliers et en offrir une par la même occasion à son cheval, c’est se donner l’opportunité de retrouver ensemble le chemin de l’harmonie.